La numérisation 3D permet d’analyser et d’enregistrer les coordonnées tridimensionnelles d’objets ou d’ environnement proche pour reconstituer une réplique virtuelle aux proportions, aux couleurs et aux textures identiques. Les données ainsi collectées peuvent alors être utilisées pour construire des images de synthèse en trois dimensions (objets numériques) à des fins diverses.

La numérisation 3D est utilisée par les industries du divertissements, pour des films, des jeux vidéo, la publicité, la communication visuelle… Des images numériques en 3D d’objets scannés servent également à la conception industrielle, à la conception d’orthèses et de prothèses, à la rétro-ingénierie, pour le contrôle qualité (référentiel numérique) ou pour la documentation d’objets culturels dans les musées et les galleries d’art.

Diverses technologies peuvent être utilisées dans la numérisation d’objets en 3D ; chacune a ses limites, avantages et coûts. Certains types d’objets restent toutefois encore difficile à numériser mais les performances des scanners évoluent très rapidement.